Nagelmackers utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences.
Vous souhaitez plus d'infos ou refusez l'utilisation des cookies ? Cliquez ici. Poursuivre la navigation

22 octobre 2019

Les investissements socialement responsables expliqués par nos spécialistes !

Marjorie Hoyaux

Auteur

Les investissements socialement responsables, aussi appelés SRI, gagnent du terrain. Plus qu’un phénomène de mode, ils attestent d’un véritable élan vers un avenir plus durable. Nos spécialistes de l’Asset Management Funds nous aident à y voir plus clair en répondant à nos questions. Lisez l’interview avec Anh Nguyen et Evy Mercie, tous deux fund analysts chez Nagelmackers.

Abonnez-vous à notre newsletter

Pourquoi les investissements socialement responsables sont-ils devenus tellement importants ?

Anh Nguyen : « Depuis quelques années, les médias se font l’écho de nombreux problèmes comme le réchauffement climatique, le travail des enfants dans certaines usines, la croissance de l’obésité à travers le monde. Ces préoccupations sont aujourd’hui également dans les esprits des investisseurs.

De plus en plus de produits socialement responsables sont disponibles sur le marché. Des obligations dites ‘vertes’ aux investissements à impacts, la croissance des actifs durables mondiaux a été d’environ 25% annuels entre 2016 et 2018 et représente environ 30 000 milliards de dollars. Une croissance qui n’est pas près de s’arrêter vu l’adoption croissante des principes responsables par les investisseurs institutionnels et les gérants de portefeuille ainsi que l’adoption de mesures environnementales par les gouvernements mondiaux.

Par ailleurs, des flux de capitaux sont nécessaires pour faire face aux défis concernant le climat, les inégalités, la pauvreté, le bien-être, la paix, etc. dans le monde. Ainsi, les Nations Unies estiment que 5 à 7 milliards de dollars d’investissements annuels sont nécessaires pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD) à l’horizon 2030. 

La durabilité a apporté avec elle son lot d’acronymes : RSE, ISR, ESG, PIR… De quoi s’agit-il ?

Evy Mercie : « De nombreux acronymes sont en effet d’usage dans le monde de la finance durable. Quelques explications s’imposent.

RSE : la Responsabilité Sociale des Entreprises représente une « intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes ». Diverses mesures peuvent être mises en place en vue, par exemple, d’améliorer les conditions de travail des travailleurs.

ISR : l’Investissement Socialement Responsable désigne l’ensemble des investissements qui tiennent compte des critères ESG (voir ci-dessous) en plus des critères financiers traditionnels.

ESG : l’Environnement, le Social et la Governance sont un ensemble de critères qui constituent la base de l’analyse extra-financière. 
PIR : les Principes de l’Investissement Responsables sont nés d’une initiative en collaboration avec les Nations Unies et rassemble plus de 2 300 signataires internationaux issus de plus de 50 pays. L’initiative PRI vise à l’incorporation des questions sociales, environnementales et de gouvernance à la décision d’investissement. »

Pourquoi Nagelmackers a-t-elle décidé d’intégrer de tels investissements ?

Evy Mercie : « L’intégration de tels investissements au sein de Nagelmackers n’est pas une nouveauté. En effet, de nombreux produits financiers dans lesquels nous investissions incluaient déjà cette composante durable. Toutefois, nous avons observé une hausse de la demande pour des portefeuilles entièrement axés sur cette problématique. Et donc, c’est tout logiquement que nous y avons répondu en créant un tout nouveau profil d’investisseur ‘ESG’. »

Que faisons-nous concrètement ?

Anh Nguyen : « Notre première étape importante fut d’adhérer aux Principes de l’Investissement Responsable (PRI) et d’en être signataires. Ceci signifie que Nagelmackers s’engage, entre autres, à prendre en compte les questions ESG dans ses décisions d’investissement et d’être un investisseur actif qui se préoccupe des questions d’ESG dans ses pratiques d’actionnaire.

Ensuite, nous avons développé une offre complète de produits financiers qui tiennent compte des critères ESG. Notre gamme se compose de solutions pour tout type de profil d’investisseur avec des produits conservateurs comme les obligations et des produits plus dynamiques comme les actions.
Ainsi, avec cette offre, nous sommes convaincus de pouvoir proposer des investissements combinant intérêts pour le client et bénéfices pour la société dans son ensemble. »

Cela va-t-il impliquer des changements dans la manière de travailler ?

Evy Mercie : « Comme nous avons toujours accordé une grande importance aux critères ESG, cela n’impliquera pas un changement radical dans notre façon de travailler. Par contre, nous avons mieux formalisé notre approche et avons élargi notre méthode des 6 P pour la sélection des fonds de tiers en y ajoutant un 7e P : celui des Principes (d’investissements durables et socialement responsables). »

Pourquoi avez-vous ajouté ce 7e P et qu’apporte-t-il de plus ?

Anh Nguyen : « Comme vient de le dire Evy, ce 7e P est celui des Principes, ce qui veut dire que nous étudierons les Principes d’investissements durables et socialement responsables. Il complète les 6 P existants avec un cadre d’analyse approfondie basé sur de nombreuses sources différentes.

Dans l’analyse de ce 7e P, nous examinons dans quelle mesure le gestionnaire est attentif à la durabilité et au caractère socialement responsable lorsqu’il sélectionne ses actions ou obligations. Tous les fonds sont évalués par Nagelmackers par rapport aux normes ESG, à savoir écologiques, sociales et de gouvernance. Nous vérifions aussi si, tout comme nous, la maison de fonds a signé les Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies. »

Quels changements cela implique-t-il pour les clients ?

Anh Nguyen : « Cela offrira plus de choix à nos clients. A côté de notre offre traditionnelle, il pourra, en fonction de ses propres préférences, choisir une offre avec des produits de placement dont l’objectif n’est pas uniquement financier mais également extra-financier comme l’ESG. »

Restez informé

En vous abonnant à la newsletter de la banque, vos données à caractère personnel sont recueillies par la Banque Nagelmackers S.A., responsable de traitement, dont le siège social est situé Avenue de l’Astronomie 23 à 1210 Bruxelles, numéro d’entreprise 0404.140.107. Sauf opposition de votre part, ces données sont traitées à des fins de marketing sur la base de l’intérêt légitime de la banque (liberté d’entreprendre et marketing direct).

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à prendre connaissance de la Déclaration Vie Privée de la banque, disponible sur nagelmackers.be/fr/vie-privee et dans toutes les agences de la banque.

Pour pouvoir vous transmettre ses offres commerciales par courrier électronique, la banque a également besoin de votre consentement préalable. Ce consentement n’est toutefois pas indéfini. Vous avez toujours la possibilité de nous informer de votre volonté de ne plus recevoir de publicités par courrier électronique, en vous désinscrivant de notre liste de marketing par courrier électronique.

Si vous ne souhaitez pas donner votre consentement, vous ne recevrez pas d’offres commerciales par courrier électronique pour les produits et services financiers commercialisés par la banque.

Par la présente, je déclare avoir pris connaissance de ce qui précède et donne mon consentement à la banque de m’adresser ses offres commerciales par courrier électronique.

Je comprends, par ailleurs, que j’ai le droit de m’opposer au traitement de mes données à caractère personnel pour des finalités de marketing direct.

Quel est votre objectif ? Parlez-en à un conseiller Nagelmackers. Ensemble, vous élaborerez une stratégie à long terme.

Prenez rendez-vous