Nagelmackers utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences.
Vous souhaitez plus d'infos ou refusez l'utilisation des cookies ? Cliquez ici. Poursuivre la navigation

  • Home
  • La sécurité sur internet nous concerne tous!

La sécurité sur internet nous concerne tous!

Internet présente bien des avantages: des communications accélérées, un océan d’informations à portée de main, la possibilité d’effectuer ses opérations bancaires via son ordinateur, sa tablette ou son smartphone. Malheureusement, ces autoroutes numériques sont aussi le terrain de jeu favori de certains fraudeurs. Bien que particulièrement fiables, les services bancaires par internet peuvent eux aussi être la cible de cybercriminels.

Chez Nagelmackers, nous faisons tout pour vous garantir un système de banque en ligne totalement sécurisé : votre Online Banking est protégé de la meilleure façon qui soit et nos services recherchent en permanence des moyens de renforcer encore la sécurité. Nous mettons donc tout en œuvre pour vous permettre d’effectuer vos opérations bancaires en ligne confortablement, dans un environnement hautement sécurisé.

Mais la sécurité sur internet passe aussi par vous. Voici donc quelques conseils.

 

La protection de vos ordinateurs, tablettes et smartphones

Assurer une protection adéquate et actualisée de vos ordinateurs, tablettes et smartphones est essentiel. Pour ce faire, installez un antivirus performant et veillez à sa mise à jour, ajoutez éventuellement un pare-feu et un anti-malware (afin de lutter contre les logiciels malveillants, espions, spams et autres chevaux de Troie). Enfin, effectuez régulièrement un scan complet de votre ordinateur pour vous assurer qu’il ne soit pas infecté.

Pensez également à sécuriser votre connexion wifi et utilisez une clé de sécurité réseau ou un mot de passe pour en contrôler l’accès.

 

Votre connexion Online Banking

L’adresse sécurisée de notre Online Banking est https://onlinebanking.nagelmackers.be. N’hésitez pas à la copier et la coller directement dans la barre de votre navigateur si vous avez des doutes.

Gardez secrètes toutes les informations sensibles telles que vos mots de passe, etc. Ne les inscrivez pas, ne les communiquez pas par e-mail ou sur les réseaux sociaux.

Sachez par ailleurs que Nagelmackers ne vous demandera jamais ces informations par e-mail (voir ‘Le phishing’) ou via un pop-up qui apparaitrait durant votre connexion Online Banking ! Si vous êtes confronté à ce cas de figure, fermez le pop-up, déconnectez-vous et avertissez Nagelmackers. De même, nos collaborateurs ne vous demanderont jamais de communiquer vos données bancaires par téléphone.

N'apposez votre signature électronique (response code) que pour les opérations que vous avez vous-même effectuées ou que vous attendiez. S’il se passe quelque chose d’inhabituel lors de votre connexion, stoppez immédiatement la transaction en cours et contactez-nous, surtout si vous avez des doutes lors de la signature de vos opérations.

Lorsque vous avez terminé vos opérations, fermez votre Online Banking en cliquant sur le bouton ‘Déconnexion’, et pas uniquement en fermant la fenêtre du navigateur.

Consultez régulièrement vos extraits de compte : vous pourrez ainsi vérifier qu’aucune opération douteuse n’a été enregistrée.

 

Vos achats sur internet

Vous pouvez effectuer vos achats en ligne avec votre carte de débit et/ou votre carte de crédit.

Certains magasins en ligne vous permettent de payer avec votre carte de débit (présence du logo Maestro, Bancontact/Mistercash) et/ou votre carte de crédit, et votre lecteur de cartes. Il s’agit alors d’un paiement dit ‘3D secure’.

Il existe d’autres systèmes, comme PayPal ou iTunes, pour lesquels vous devez tout d’abord créer un compte : vous introduisez une série de données personnelles, telles que votre numéro de carte de crédit et sa date d’expiration, et vous choisissez un mot de passe. Vos données sont alors enregistrées par ces systèmes et vous n’avez plus qu’à introduire votre mot de passe pour payer vos achats. Ces systèmes de paiement possèdent chacun leur propre programme pour sécuriser vos transactions, mais cette sécurité passe aussi largement par la qualité de votre mot de passe : il doit être complexe (lettres, chiffres…) et si possible unique pour chaque système.

 

Un e-mail étrange ?

Soyez prudent face aux e-mails d’origine inconnue : n’ouvrez pas les pièces jointes et ne cliquez pas sur les liens contenus dans ces messages, ils peuvent infecter votre ordinateur en y introduisant des virus.

Certains e-mails peuvent vous faire croire qu’ils proviennent de Nagelmackers et vous inviter, par exemple, à communiquer vos coordonnées personnelles. Soyez attentif : il s’agit peut-être d’une tentative de phishing (voir ‘Le phishing’). Sachez que Nagelmackers, Visa, MasterCard, Atos Worldline, BCC ou BCO ne vous demanderont jamais de tels renseignements par e-mail. En cas de doute, contactez-nous !

 

La navigation sur internet

Ne téléchargez pas de logiciels illégaux, des titres musicaux ou des extensions (add-ons) à des jeux connus qui ne proviennent pas de l’éditeur officiel du logiciel, et n’échangez pas non plus de tels fichiers via un site de conversation en ligne : de nombreux codes malveillants sont diffusés par ces canaux.

N’effectuez des paiements sur internet que via des sites internet sécurisés qui utilisent un système de paiement protégé. Un site détient un certificat de paiement sécurisé si son adresse commence par ‘https’ au lieu de ‘http’ (s pour ‘secure’).


Le phishing

Le phishing (hameçonnage) est une forme d’escroquerie sur le web. Il s’agit d’aller ‘à la pêche aux informations’ afin de vous soutirer des données confidentielles telles que votre login, mot de passe, etc. Sachez que Nagelmackers ne vous demandera jamais de tels renseignements par e-mail. Si vous avez des doutes, contactez-nous !

Méfiez-vous des tentatives d’hameçonnage (phishing) : les fraudeurs commencent par vous adresser un mail, soi-disant au nom de Nagelmackers, et vous invitent à cliquer sur le lien contenu dans l’e-mail qui vous dirige alors vers un site imitant plus ou moins bien celui de la banque. Là, une fois que vous êtes en confiance, les fraudeurs vous incitent à communiquer ces données confidentielles.

Aujourd’hui, les attaques par phishing font preuve de plus en plus d’imagination et sont de plus en plus difficiles à déjouer, si bien que même des internautes confirmés peuvent en être victimes. Les escrocs envoient ainsi des e-mails véritablement personnalisés à leurs victimes en augmentant la véracité de l’e-mail à l’aide de données précises de l’internaute comme son nom, son prénom, son adresse, etc. (on parle alors de ‘spear phishing’ ou ‘pêche à la ligne’).
Voici quelques conseils de sécurité.

  • Ne cliquez pas directement sur un lien contenu dans l'e-mail, mais ouvrez votre navigateur et saisissez vous-même l’adresse officielle du site internet de la société.
  • Méfiez-vous des formulaires demandant des informations bancaires. Il est en effet impossible qu’une banque vous demande des renseignements aussi importants par un simple courrier électronique. Dans le doute, contactez directement votre agence ou votre conseiller !
  • Assurez-vous, lorsque vous saisissez des informations sensibles, que le navigateur est en mode sécurisé, c’est-à-dire que l’adresse dans la barre du navigateur commence par ‘https’, accompagnée d’un petit cadenas, et que le domaine du site dans l’adresse correspond bien à celui annoncé (soyez attentif à l’orthographe du domaine) !

Pour vous assurer qu’il s’agit d’un cadenas légitime et non falsifié, cliquez deux fois dessus pour afficher le certificat de sécurité du site : le nom qui suit ‘Délivré à’ doit correspondre au nom du site. S’il diffère, il est possible que vous vous trouviez sur un site factice. Si vous avez des doutes sur la légitimité du certificat, ne fournissez aucune information personnelle, soyez prudent et quittez le site.

 

Le spoofing

Le spoofing est une usurpation d’identité électronique : le fraudeur se fait passer pour quelqu’un d’autre, forcément à des fins malhonnêtes.

C’est ainsi que des messages de personnes que vous connaissez bien arrivent dans votre boîte mails : ils contiennent des virus alors que ces contacts ne sont pas eux-mêmes infectées. De la même façon, vous avez peut-être déjà reçu des messages étranges vous indiquant que vous avez envoyé un virus à quelqu’un d’autre alors qu’en réalité il n’en est rien… C’est sûrement un spoofer qui a usurpé votre adresse e-mail !

Le ‘brand spoofing’ est l’usurpation d’identité de grandes entreprises.

 

Le hoax

On appelle hoax (canular) un courrier électronique propageant une information fausse et poussant le destinataire à la diffuser à tous ses contacts. Ils peuvent concerner tout sujet susceptible de déclencher une émotion positive ou négative chez le lecteur : alerte virus, disparition d’enfant, promesse de bonheur, pétition, etc.
Comment les reconnaître ?

  • Les fausses alertes au virus qui circulent par e-mail sont destinées à faire paniquer les utilisateurs novices, parfois à leur faire commettre des manipulations dangereuses de leur système informatique.
  • On essaie de vous prendre par les sentiments (Sauvez Brian !).
  • Les faits relatés sont flous quant à la date ou au lieu (‘Au Brésil’, par exemple, sans plus de détails).
  • Les références sont inexistantes ou au contraire trop énormes (le Pentagone, Microsoft …) ;
  • On vous fait des promesses disproportionnées (devenir milliardaire).
  • On vous assure à maintes reprises que ce n’est pas un canular.
  • On vous demande de renvoyer le message à toutes vos connaissances et/ou à une adresse de courrier électronique bien précise.

Un hoax étant un simple texte, il n’est pas dangereux en lui-même, mais plutôt dans les réactions qu’il provoque chez les internautes qui le reçoivent. Les hoax ont de nombreuses conséquences :

  • Perte de temps et de productivité.
  • Remplissage des mailbox.
  • Engorgement du réseau avec du trafic inutile.
  • Circulation de rumeurs totalement fausses sur une personne, une société, une association …,
  • Dommages informatiques potentiellement importants.

Soyez dès lors attentif à ne pas faire suivre machinalement un message que l’on vous demande de transférer à tous vos correspondants même – et surtout – si c’est indiqué en toutes lettres à la fin du message !

Certaines choses, aussi incroyables qu’elles puissent paraître, sont tout à fait crédibles. Alors comment reconnaître l’info de l’intox ? Dans un premier temps, faites preuve d’esprit critique. Ensuite, si le doute persiste, vérifiez sur le site www.hoaxbuster.com s’il s’agit effectivement d’un hoax.


Plus d’info
Vous pouvez trouver plus d’informations sur le site internet de Febelfin: www.febelfin.be

Si vous avez des doutes, des soucis …contactez Nagelmackers
Vous trouverez les coordonnées du point de contact Nagelmackers dans les FAQ de votre Online Banking.
Si vous avez communiqué les données de votre carte, contactez d'immédiatement Card Stop au 070 344 344