De plus en plus de Belges rédigent un testament

29 Avril 2024 -
Astrid Dutré & Sophie Slits
Senior Estate Planners
Elderly couple reviewing a document together

D’après les dernières données publiées par le site des notaires, de plus en plus de Belges rédigent un testament. En 2023, pas moins de 75 342 testaments ont été inscrits en Belgique au Registre central des Testaments, représentant ainsi une hausse de près de 8% par rapport à 2022.

Pourquoi rédiger un testament ? 

Le législateur a défini qui étaient vos héritiers et leur part d’héritage. Rédiger votre testament vous permet de déterminer à qui reviendra une partie de votre patrimoine au moment de votre décès. 

Un testament prime sur les dispositions successorales légales et permet donc d’y déroger. Cependant, vous ne pouvez pas faire ce que vous voulez de la totalité de votre patrimoine par testament. Le législateur a en effet prévu des limites à votre liberté de disposer de votre patrimoine. Certains membres de votre famille, les ‘héritiers réservataires’, ont droit à une part de votre succession, quoi que vous décidiez. Cette part minimale à laquelle vous ne pouvez toucher s’appelle la ‘réserve’. 

La réserve de votre succession

Vos descendants sont des héritiers réservataires. Leur réserve globale représente la moitié de votre patrimoine. Ils se la partageront en parts égales. La quotité disponible de votre patrimoine est l’autre moitié de votre patrimoine.

Le conjoint est un héritier réservataire. Sa réserve se compose de l'usufruit sur la moitié des biens de la succession et en outre, le conjoint ne peut jamais être privé de l'usufruit sur l'immeuble qui servait au logement principal de la famille.

La quotité disponible : faire un don de votre vivant ou léguer à votre décès

Vous pouvez disposer de la ‘quotité disponible’, à savoir ce qui reste après l’attribution de la ‘réserve’. Vous pouvez en faire don de votre vivant ou l’attribuer par testament à qui vous voulez.

Vous avez également la possibilité de soutenir une œuvre de charité par le biais de votre testament, telle que la fondation Roi Baudouin, la fondation contre le Cancer, l’ASBL Kom op tegen Kanker ou toute autre œuvre caritative de votre choix.

Gardez votre testament à jour

Si votre testament a été rédigé il y a plusieurs années, nous vous conseillons vivement de le relire pour vous assurer qu’il reflète toujours vos volontés. Il est également important de garder à l’esprit que les règles successorales, qu’elles soient civiles ou fiscales, évoluent. Ainsi, il se peut que votre testament nécessite d’être adapté. 

Dossier

Que devez-vous savoir sur le testament ?

Téléchargez notre dossier gratuitement

Nouveauté

Depuis le 8 avril, il est désormais possible de signer numériquement les actes notariés, tels qu’une donation, un acte d’achat immobilier ou un crédit, en utilisant votre eID ou l’application Itsme.


Apposer un paraphe sur chaque page et une signature à la fin du document est donc révolu ! 

Mais attention : un testament doit toujours être signé physiquement. En raison de son caractère extrêmement personnel et confidentiel, la signature manuelle demeure obligatoire pour ce type de document.


Articles associés

Experienced accountant Succession et fiscalité Article
30 Mai 2024

Déclaration d’impôts : quels changements dans la fiscalité de vos placements ?

Two young professional women are having a conversation in an office hallway Entreprises & Indépendants Article
30 Avril 2024

La réserve de liquidation : un avantage fiscal pour votre PME

It's time again for individuals' tax returns Succession et fiscalité Article
27 Mars 2024

Indexation fiscale pour 2024 : une bonne nouvelle pour vos produits et placements bancaires ?