Nagelmackers utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences.
Vous souhaitez plus d'infos ou refusez l'utilisation des cookies ? Cliquez ici. Poursuivre la navigation

26 avril 2019

Comment fonctionne le « phishing»?

Marjorie Hoyaux

Auteur

Le terme « phishing » est une contraction des mots anglais ‘fishing’, qui veut dire pêche en français, et ‘phreaking’, désignant le piratage de lignes téléphoniques. Avant, les fraudeurs tentaient effectivement d’obtenir ces informations par le biais de conversations téléphoniques. Désormais, les canaux d’approche les plus courants sont les mails et les SMS.

Abonnez-vous à notre newsletter

Les cybercriminels envoient par exemple un mail ou un SMS vous invitant à remplacer votre carte de banque en renvoyant votre carte à une adresse postale et en introduisant votre code PIN sur un site internet, qui n’est bien sûr qu’un décor. Une fois en possession de votre carte et du code PIN correspondant, les fraudeurs peuvent facilement se servir sur votre compte.

Autre technique courante : les fraudeurs vous envoient un courriel au nom de votre conseiller et vous demandent de communiquer ou de confirmer des données bancaires en cliquant sur un lien qui vous renvoie vers une page qui semble très professionnelle, mais qui est elle aussi un simple subterfuge.

Un mail de « phishing » ou « hameçonnage » peut aussi contenir une pièce jointe. Si vous cliquez, vous téléchargez sans le savoir un logiciel qui installe automatiquement un virus sur votre ordinateur.

Ne tombez pas dans le piège. Ne suivez pas les instructions de tous les courriels que vous recevez. Il est très facile de placer un logo de Nagelmackers dans un message et de mentionner le nom d’un collaborateur de la banque. Contrôlez le nom de domaine de l’adresse de l’expéditeur en plaçant votre souris sur le nom de l’expéditeur. Si l’adresse est suspecte, supprimez le message tout de suite, et videz ensuite immédiatement votre corbeille.

Nagelmackers ne demande jamais ces données

Sachez qu’une banque ne vous demandera jamais vos codes bancaires, ni par SMS, ni par mail ou téléphone. Ne transmettez donc en aucun cas des données personnelles ou vos codes secrets par l’un de ces canaux. Nagelmackers ne vous demandera jamais de communiquer votre code PIN ni de renvoyer votre carte bancaire. Si vous avez un doute ou que vous avez constaté quelque chose de suspect, ne donnez aucune information, quittez le site et prenez contact avec votre conseiller.

Armez-vous contre la fraude.

Ne laissez aucune chance aux cybercriminels. Lisez nos 10 conseils pour garantir la sécurité de vos opérations bancaires en ligne.

Source : Febelfin, Safeonweb

Restez informé


Prenez connaissance de la déclaration de confidentialité.

J’accepte de recevoir des newsletters et des informations commerciales de la Banque Nagelmackers S.A. par e-mail.

Quel est votre objectif ? Parlez-en à un conseiller Nagelmackers. Ensemble, vous élaborerez une stratégie à long terme.

Prenez rendez-vous