30 janvier 2020

Que faire en cas de smishing ?

Marjorie Hoyaux

Auteur

Smishing : ce terme ne vous évoque peut-être rien d’alarmant… Pourtant, il s’agit d’un phénomène de fraude qui gagne du terrain. 

Abonnez-vous à notre newsletter

Le smishing est en fait une variante du phishing, une pratique bien connue par laquelle les fraudeurs essaient de gagner la confiance de leurs victimes pour dérober leurs données.

Lisez ici notre article sur le phishing pour plus d’infos sur cette technique de fraude.

Qu’est-ce que le smishing ?

Le smishing ou sms phishing signifie que vous recevez un message sur votre téléphone mobile (SMS, message WhatsApp ou pop-up) par lequel des personnes mal intentionnées essaient de 'pêcher' des informations personnelles. Les fraudeurs se font passer pour une banque, un émetteur de cartes ou un prestataire de services et vous demandent vos données personnelles, comme vos nom, adresse, numéros de carte, codes secrets, etc.

Un exemple récent ? Les SMS qui semblaient avoir été envoyés par Card Stop et demandaient aux utilisateurs de (dé)bloquer leur carte de banque en cliquant sur un lien dans le message. Ce lien menait à un faux site web sur lequel les personnes devaient introduire leurs données bancaires, ce qui permettait ensuite aux voleurs d’accéder à leur compte bancaire.

Comment se protéger ?

Les fraudeurs font preuve de plus en plus d’inventivité pour duper leurs victimes. Avec cette nouvelle méthode, ils jouent sur le fait que nous sommes généralement moins méfiants lorsque nous utilisons notre smartphone parce que nous le pensons plus sécurisé qu’un ordinateur. Nous réagissons donc plus vite, sans vraiment réfléchir lorsque nous voyons un message suspect. 

Vous avez reçu un message suspect ?

  • Lisez bien le message et vérifiez en ligne qui en est l’émetteur en cherchant le numéro. S’il s’agit d’une fraude, vous n’êtes peut-être pas le premier à le faire.
  • Ne divulguez jamais vos données personnelles ou confidentielles.
  • Ne cliquez pas sur des liens si vous ne connaissez pas l’émetteur du message.
  • N’effectuez vos transactions sur votre smartphone que via notre application Mobile Banking. Ouvrez vous-même l’application et ne suivez pas le lien que vous recevez.
  • Ne répondez pas aux messages.

Mieux vaut prévenir que guérir

Votre banque ne vous demandera jamais vos codes PIN ou autres codes personnels, que ce soit par mail ou SMS sur votre smartphone. Soyez donc vigilant et essayez de démasquer ce genre de messages.

Si vous recevez un message de smishing, envoyez-le à suspect@safeonweb.be, le point de contact du Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB), et à votre agence Nagelmackers. Les sites web de phishing peuvent ainsi être bloqués.

Sources : Febelfin, Safeonweb

Restez informé

En vous abonnant à la newsletter de la banque, vos données à caractère personnel sont recueillies par la Banque Nagelmackers S.A., responsable de traitement, dont le siège social est situé Avenue de l’Astronomie 23 à 1210 Bruxelles, numéro d’entreprise 0404.140.107. Sauf opposition de votre part, ces données sont traitées à des fins de marketing sur la base de l’intérêt légitime de la banque (liberté d’entreprendre et marketing direct).

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à prendre connaissance de la Déclaration Vie Privée de la banque, disponible sur nagelmackers.be/fr/vie-privee et dans toutes les agences de la banque.

Pour pouvoir vous transmettre ses offres commerciales par courrier électronique, la banque a également besoin de votre consentement préalable. Ce consentement n’est toutefois pas indéfini. Vous avez toujours la possibilité de nous informer de votre volonté de ne plus recevoir de publicités par courrier électronique, en vous désinscrivant de notre liste de marketing par courrier électronique.

Si vous ne souhaitez pas donner votre consentement, vous ne recevrez pas d’offres commerciales par courrier électronique pour les produits et services financiers commercialisés par la banque.

Par la présente, je déclare avoir pris connaissance de ce qui précède et donne mon consentement à la banque de m’adresser ses offres commerciales par courrier électronique.

Je comprends, par ailleurs, que j’ai le droit de m’opposer au traitement de mes données à caractère personnel pour des finalités de marketing direct.

Quel est votre objectif ? Parlez-en à un conseiller Nagelmackers. Ensemble, vous élaborerez une stratégie à long terme.

Prenez rendez-vous