Online Banking

21 avril 2021

Private Banking : quelles évolutions en perspective ?

Marjorie Hoyaux

Auteur

''Nagelmackers est le partenaire des familles pour la constitution, la gestion et la protection de l'ensemble de leur patrimoine. De génération en génération.'' En tant que plus ancienne banque de patrimoine de Belgique, nous veillons chaque jour à offrir à nos clients un service sur mesure. Mais comment le faisons-nous exactement ? Et surtout, à quoi ressemblera le Private Banking de demain ? Trois de nos private bankers, Delphine Samain, Sabine Lord et Pierre Huysmans, vous l'expliquent dans cette interview.

Abonnez-vous à notre newsletter

Quels services offre le Private Banking de Nagelmackers ?

Pierre Huysmans : "Notre rôle va bien au-delà de celui d'un banquier. Notre objectif est d'accompagner nos clients tout au long de leur vie parce que leurs besoins changent et évoluent. Nous sommes heureusement aidés en cela par nos collègues experts, tels que des juristes spécialisés dans les questions privées et professionnelles des clients et une cellule spécifique pour les clients Wealth. L'intérêt du client est absolument primordial, parce que je tâche d'avoir des clients fidèles et satisfaits de notre collaboration. La chose la plus importante dans notre job est d’écouter notre client afin de pouvoir réfléchir avec lui à des questions plus complexes ou plus sensibles. Nous devons être préparés au pire pour éviter les mauvaises surprises."

Quels sont les atouts spécifiques du Private Banking chez Nagelmackers ?

Delphine Samain : "Notre atout majeur est l'approche personnalisée que nous adoptons chez Nagelmackers. Chaque client est différent, tout comme son patrimoine, sa situation et donc son dossier qui est focalisé sur ses besoins spécifiques. En outre, nous travaillons en toute transparence : notre structure de coûts ‘all-in-fee’ est limpide et nous fournissons des rapports réguliers et clairs."

Sabine Lord : "Cette relation de confiance avec les clients est en effet pour nous la base de la collaboration. Nous aidons et guidons nos clients de génération en génération, une relation stable est donc cruciale."

Pierre Huysmans : "Nous sommes une banque à taille humaine et nous mettons nos clients au centre de nos préoccupations. Ils ne sont pas un numéro chez nous. Grâce à notre petite structure, nous pouvons également réagir vite et bien aux questions. Dans notre gestion, nous ne prenons pas de risques inutiles pour faire mieux que les autres, mais nous veillons à la stabilité. Nous agissons en fonction du profil du client et de notre philosophie d'investissement."

Pour en savoir plus sur le Private Banking de Nagelmackers, cliquez ici.

La digitalisation et le Private Banking vont-ils de pair ?

Sabine Lord : "Absolument ! Les clients eux-mêmes demandent des outils en ligne performants. Pouvoir contacter leur private banker via différents canaux de communication, y compris digitaux, constitue également un atout. La digitalisation ne se fait pas au détriment des contacts humains."

Delphine Samain : " La digitalisation et les nouveaux moyens de communication permettent à nos services d’évoluer en même temps que la société et que le changement de génération qui s'annonce."

Pierre Huysmans : "Nos applications numériques sont en effet très importantes pour nos clients. Notre travail consiste à gérer leurs actifs de la meilleure façon possible, mais ils aiment aussi suivre leurs portefeuilles de près, où qu'ils soient."

Qui seront les clients du Private Banking de demain ?

Sabine Lord : "Selon moi, le profil de la majorité de nos clients restera le même : des clients privés qui touchent leur assurance-groupe et qui cherchent des conseils pour structurer et gérer leur patrimoine. D'autre part, un nouveau segment de clients émerge depuis quelques années, à savoir une clientèle professionnelle plus jeune, très active, qui utilise les nouvelles technologies et a besoin de notre expertise."

Pierre Huysmans : "Nous sommes la plus ancienne banque de Belgique et notre Comité de direction souhaite donner un nouvel élan à notre banque et ‘booster’ son image. Nous mettons aussi le focus sur la ‘prochaine génération’ (‘next gen’). Notre équipe est jeune et dynamique, et nos clients l'apprécient beaucoup."

Delphine Samain : "Nos clients actuels seront bien sûr encore là demain, mais les générations suivantes arrivent, leurs héritiers donc. Et ils veulent pouvoir conserver le patrimoine familial. Nous veillons au suivi proactif de leurs actifs et à leur planification successorale, et nous entrons donc automatiquement en contact avec la génération suivante. Cette nouvelle génération exige un service personnalisé et flexible et a des attentes bien spécifiques quant aux horaires et aux moyens de communication numérique.

Quelle influence la pandémie a-t-elle (eu) sur votre travail ?

Pierre Huysmans : "Je dois reconnaître que je n'ai pas été personnellement touché par le coronavirus. Lors du premier confinement, la situation était très confuse, mais tout le monde travaillait de chez lui et la banque a réagi rapidement et rassuré les clients. Lors du second confinement, certains clients ont apprécié le contact personnel, tout en respectant bien sûr les mesures de sécurité."

Delphine Samain : "Pour moi aussi, l'impact a été plutôt limité sur le plan professionnel. Nous travaillons effectivement davantage à domicile, mais il s'agit toujours d'un métier basé sur le contact humain, où les clients veulent et apprécient les conseils personnalisés. Bien sûr, la pandémie a affecté la vie de chacun et les marchés financiers ont également été fort impactés."

Sabine Lord : "Pour ma part, j’ai bien ressenti l'impact au travail. Du côté positif, nous avons pu poursuivre notre travail grâce aux vidéoconférences avec nos clients, et ce en toute sécurité. Les réunions se déroulent aussi efficacement et nous gagnons du temps car nous devons moins nous déplacer. L'inconvénient est, bien sûr, le manque de contacts personnels. Je n'ai pas vu la plupart de mes collègues depuis plus d'un an. Tout le monde sait que les "pauses café" offrent l'occasion de parler plus personnellement avec les collègues et de créer des liens, ce qui est nécessaire et même indispensable."


Cette approche vous tente ? Prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers. Il se fera un plaisir de vous aider.

Pour plus d'actualités, vous pouvez également nous suivre sur nos canaux de médias sociaux via YouTube, LinkedIn, Facebook et Instagram depuis peu aussi.

Restez informé

En vous inscrivant, vous autorisez Nagelmackers (responsable de traitement) à vous envoyer par e-mail des offres commerciales personnalisées sur Nagelmackers et ses produits et services.

Vous pouvez toujours retirer votre consentement via ‘Se désinscrire’ en bas de nos e-mails ou comme expliqué dans notre Déclaration Vie Privée. Vous trouverez plus d'informations sur, par exemple, le traitement et la protection de vos données personnelles et les droits que vous avez (tels que votre droit d'accès, de rectification...) dans notre Déclaration Vie Privée.

Quel est votre objectif? Parlez-en à un conseiller Nagelmackers. Ensemble, vous élaborerez une stratégie à long terme.

Prenez rendez-vous