Nagelmackers utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Cela nous permet en outre de mieux répondre à vos besoins et à vos préférences.
Vous souhaitez plus d'infos ou refusez l'utilisation des cookies ? Cliquez ici. Poursuivre la navigation

6 mai 2019

Les produits structurés, à quoi ça sert ?

Marjorie Hoyaux

Auteur

Les produits structurés peuvent être intégrés dans les portefeuilles de tout investisseur à moyen ou long terme, pour peu qu’ils soient bien compris... Ils offrent un mécanisme permettant de réduire les risques par rapport à un investissement direct dans des actions et offrent potentiellement de meilleurs rendements que l’épargne classique. Cela fait donc d’eux une alternative à envisager…
De quoi s’agit-il ? A quoi cela sert-il ? Découvrons-le !

Abonnez-vous à notre newsletter

Qu’est-ce ? 

Un produit structuré est un prêt consenti à un émetteur en échange d’une rémunération variable liée à l’évolution des marchés financiers (indice boursier, fonds de placements, panier d’actions…). Il peut prendre la forme d’une obligation, d’un fonds ou d’une assurance-placement.

Avec ou sans protection de capital ?

En vue de diversifier un patrimoine mobilier, les produits structurés permettent généralement un bon équilibre entre protection et croissance : la plupart offrent une protection du capital à l’échéance finale mais ce n’est pas toujours le cas. Leur rendement n’est généralement pas garanti et dépend des marchés financiers (par exemple de la performance d’un indice boursier, d’un panier d’actions, de l’évolution des taux d’intérêt…).
Un produit structuré avec protection de capital à l’échéance vous permet de récupérer 100% de votre capital investi à l’échéance. Toutefois, pendant la durée de l’obligation, sa valeur évolue à la hausse ou à la baisse en fonction de nombreux paramètres de marché, notamment, la valeur des instruments financiers intervenant dans le calcul de la performance et des taux d’intérêt. Il se peut donc, si vous décidez de récupérer votre argent avant l’échéance, que le moment ne soit pas opportun.

Avec un produit structuré sans protection complète du capital à l’échéance, vous n’êtes pas certain de récupérer 100% de votre capital investi. En effet, sa valeur évolue en fonction de nombreux paramètres de marché, notamment, la valeur des instruments financiers intervenant dans le calcul de la performance et des taux d’intérêt, ainsi que de l’existence éventuelle d’une protection partielle du capital. Il se peut donc que vous deviez subir une perte à l’échéance ou si vous décidez de récupérer votre argent plus tôt. Il est en effet en général possible de vendre un produit structuré sans protection du capital quand bon vous semble. Il est donc plus risqué mais a un meilleur potentiel de rendement.


Ses principales caractéristiques

  • Les produits structurés dépendent d’un autre instrument, qu’on appelle le sous-jacent. L’espérance de gain est liée principalement à l’évolution de ce sous-jacent.
  • Leur durée de vie est connue dès le lancement et est généralement de plusieurs années. A l’échéance, l’investisseur retrouve donc un montant supérieur ou inférieur à son capital initial, selon la performance du sous-jacent. 
  • Il existe des formes très variées de produits structurés et ceux-ci sont émis sous diverses formes juridiques.
  • Les produits structurés ont toujours un émetteur. En cas de faillite ou de défaut de paiement de celui-ci, l’investisseur risque de perdre la totalité de son investissement.
  • Vu que leur rendement provient d’instruments dérivés tels que des options, swaps…, ces instruments financiers s’adressent à des investisseurs qui disposent de suffisamment d’expérience  de connaissances dans ce type d’investissements ainsi que d’un profil d’investisseur permettant ce type d’investissement.

Pourquoi opter pour un produit structuré ?

Les produits structurés offrent un accès

• à des classes d’actifs généralement moins accessibles pour la plupart des investisseurs (actions émergentes, produits de corrélation ou de volatilité…) ;
• à des indices larges permettant de bien diversifier sans devoir acheter toutes les composantes de l’indice ;
• à des structures de rémunération particulières en adéquation avec les préférences de l’investisseur (choix du rendement, du sous-jacent, de la maturité) et leur profil de risque (garantie totale ou différents niveaux de protection).

Par exemple, un produit structuré peut offrir une exposition aux actions tout en offrant une garantie du capital (alors obtenue en contrepartie d’une moindre participation en cas de hausse des marchés).

L’importance de bien s’informer !

Même si un produit structuré comporte certains risques, les conditions sont connues à la souscription et définies dans son prospectus : horizon de placement, objectif de rendement, choix du sous-jacent, mécanisme de déclenchement de l’attribution du rendement, conditions de protection du capital à l’échéance…

Il est donc primordial de bien comprendre toutes ces notions ainsi que les mécanismes qui se cachent derrière ces produits. Demandez toujours des explications avant de vous lancer et faites-vous entourer de spécialistes !

Vous voulez en savoir plus sur les produits structurés ? Contactez l’un de nos conseillers, il se fera un plaisir de vous aider !

Prendre rendez-vous

Sources : blog.pandat.fr, cafedelabourse.com, monfinancier.com, derivativescapital.com, financedemarche.fr

Restez informé

En vous abonnant à la newsletter de la banque, vos données à caractère personnel sont recueillies par la Banque Nagelmackers S.A., responsable de traitement, dont le siège social est situé Avenue de l’Astronomie 23 à 1210 Bruxelles, numéro d’entreprise 0404.140.107. Sauf opposition de votre part, ces données sont traitées à des fins de marketing sur la base de l’intérêt légitime de la banque (liberté d’entreprendre et marketing direct).

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à prendre connaissance de la Déclaration Vie Privée de la banque, disponible sur nagelmackers.be/fr/vie-privee et dans toutes les agences de la banque.

Pour pouvoir vous transmettre ses offres commerciales par courrier électronique, la banque a également besoin de votre consentement préalable. Ce consentement n’est toutefois pas indéfini. Vous avez toujours la possibilité de nous informer de votre volonté de ne plus recevoir de publicités par courrier électronique, en vous désinscrivant de notre liste de marketing par courrier électronique.

Si vous ne souhaitez pas donner votre consentement, vous ne recevrez pas d’offres commerciales par courrier électronique pour les produits et services financiers commercialisés par la banque.

Par la présente, je déclare avoir pris connaissance de ce qui précède et donne mon consentement à la banque de m’adresser ses offres commerciales par courrier électronique.

Je comprends, par ailleurs, que j’ai le droit de m’opposer au traitement de mes données à caractère personnel pour des finalités de marketing direct.

Quel est votre objectif ? Parlez-en à un conseiller Nagelmackers. Ensemble, vous élaborerez une stratégie à long terme.

Prenez rendez-vous