Prenez rendez-vous

24 octobre 2018

L’immobilier (de luxe) regagne du terrain

Marjorie Hoyaux

Auteur

Depuis 2015, les prix de l’immobilier se remettent à grimper en Belgique. Pour les six premiers mois de cette année, les notaires ont enregistré une hausse des prix de 3,9% pour les maisons et de 2,8% pour les appartements par rapport à la même période de l’année passée !

Abonnez-vous à notre newsletter

Des records ont ainsi été atteints, tant pour la Belgique dans sa globalité que pour chacune des trois Régions. Et un panel d’experts immobiliers estime que sur l’ensemble de 2018, les prix des maisons vont grimper de 2,6% et ceux des appartements de 1,8%.

La plupart des spécialistes sont également optimistes pour le marché de l’immobilier de luxe, même si deux sur trois partent du principe que les prix progresseront un peu moins vite dans ce segment que la moyenne du marché immobilier. Par ailleurs, quasi tous sont convaincus qu’un appartement de luxe est un meilleur investissement qu’une villa

Vous souhaitez investir dans l’immobilier ? Faites une simulation de crédit en ligne et parlez de votre projet à l’un de nos conseillers.

 

Qu’en est-il des habitations de plus d’un million ?

Le baromètre de l’immobilier de la Fédération des notaires fournit une image complète du marché immobilier belge, y compris du segment supérieur. Les chiffres révèlent qu’en 2017, 1 118 habitations de plus d’un million d’euros ont changé de mains, soit une hausse de 17% de sa part de marché. Une première.

On a surtout observé cette tendance en Flandre, et tout particulièrement à la côte. Mais il n’y a pas qu’à Knokke que l’immobilier de luxe est recherché… Dans le reste du pays, l’intérêt pour ce type de logement augmente aussi. Entre janvier et mai de cette année, la part de marché des habitations de plus d’un million d’euros a même progressé de 21% par rapport à l’an dernier !

L’intérêt des acheteurs pour ces biens luxueux indique probablement que nous avons entamé une phase de rattrapage et que le segment supérieur est en train de sortir de la crise. Mais ce n’est qu’un début car malgré ce regain d’intérêt, le prix de vente moyen du segment supérieur en Flandre reste encore 5% inférieur à celui de 2013…

Restez informé

En vous inscrivant, vous autorisez Nagelmackers (responsable de traitement) à vous envoyer par e-mail des offres commerciales personnalisées sur Nagelmackers et ses produits et services.

Vous pouvez toujours retirer votre consentement via ‘Se désinscrire’ en bas de nos e-mails ou comme expliqué dans notre Déclaration Vie Privée. Vous trouverez plus d'informations sur, par exemple, le traitement et la protection de vos données personnelles et les droits que vous avez (tels que votre droit d'accès, de rectification...) dans notre Déclaration Vie Privée.

Quel est votre objectif? Parlez-en à un conseiller Nagelmackers. Ensemble, vous élaborerez une stratégie à long terme.

Prenez rendez-vous