Prenez rendez-vous

20 avril 2020

Comment assurer sa pension quand on est indépendant ?

Marjorie Hoyaux

Auteur

L’actualité récente nous l’a malheureusement encore rappelé : on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Mais ce que l’on sait, c’est qu’en tant qu'indépendant, votre pension légale, à savoir celle du premier pilier, ne suffira pas à maintenir votre niveau de vie une fois à la retraite. Celle-ci sera en effet bien inférieure à votre dernier salaire. Si ce n’est déjà fait, vous avez donc tout intérêt à vous constituer, dès aujourd’hui, une pension complémentaire.

Abonnez-vous à notre newsletter

Le deuxième pilier regroupe tous les règlements de pension extra-légaux provenant de l'activité professionnelle. Les versements pour cette constitution de pension bénéficient d'un traitement fiscal intéressant.

Et les solutions ne manquent pas : la pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI), et pour les chefs d'entreprise indépendants, également l'engagement individuel de pension (EIP). Depuis peu, il existe également une Convention de Pension pour Travailleurs Indépendants (CPTI). Celle-ci permet aux indépendants qui ne travaillent pas en société et qui n’ont par conséquent pas droit à l'engagement individuel de pension (EIP), de verser des cotisations dans une telle convention, en plus de leurs versements dans une PLCI classique.

Chacune de ces solutions présente ses propres avantages et limites et il est possible de combiner plusieurs systèmes pour ainsi maximiser votre avantage fiscal.

Focus sur ces trois solutions du deuxième pilier.

La Pension Libre Complémentaire pour Indépendants

Tout indépendant, en société ou non, peut conclure une Pension Libre Complémentaire pour Indépendants (PLCI). Cette formule vous permet non seulement d'épargner une belle somme, mais aussi de profiter d'avantages fiscaux et sociaux !

Un avantage fiscal et social

L'intégralité des primes PLCI est fiscalement déductible au titre de frais professionnels. En 2019, vous pouvez verser au maximum 8,17% de vos revenus professionnels nets imposables, avec un maximum absolu de 3 256,87 euros (2019, exercice d'imposition 2020). Vous vous constituerez de cette manière une pension complémentaire.
Autre avantage non négligeable : la PLCI peut aussi vous permettre de payer moins de cotisations sociales.

Stabilité financière pour vous et votre famille

En tant qu'indépendant, vos revenus sont essentiels pour maintenir votre niveau de vie et payer les dépenses de votre ménage. Or, ces revenus peuvent subitement disparaître en cas de maladie ou d'accident ou, pire, de décès inopiné. Mais pour compenser une partie de cette perte temporaire ou permanente de revenus, vous pouvez opter pour des couvertures de risque optionnelles Décès et Incapacité de travail. Nous y reviendrons de façon plus détaillée dans notre prochain article.

Des avantages pour investir dans l'immobilier

Vous envisagez de construire, d'acheter ou de transformer ? En contractant une PLCI par notre intermédiaire, vous pouvez concrétiser vos projets dès aujourd'hui. Quelles sont les possibilités ?

• Une avance avantageuse sur la réserve de votre contrat.
• Une mise en gage de votre contrat pour l'achat, la construction ou la transformation d'un bien immobilier.

Vous souhaitez vous constituer une épargne pension ? Prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers, il se fera un plaisir de vous aider.

L’Engagement Individuel de Pension

Si vous êtes dirigeant d'entreprise indépendant, avec une rémunération mensuelle et régulière, vous pouvez aussi vous constituer une pension complémentaire via un Engagement Individuel de Pension ou EIP.

Faites financer votre pension d'une manière fiscalement intéressante par votre société

Les primes de l'EIP sont intégralement payées par la société, avec vous comme bénéficiaire. Elles sont déductibles au titre de charges professionnelles dans les limites de la règle des 80%. Celle-ci stipule que les pensions légales et extralégales, exprimées en rentes annuelles, ne peuvent pas dépasser 80% de la dernière rémunération annuelle brute normale.

Une protection financière pour vous et vos proches

Vos revenus vous permettent de maintenir votre niveau de vie. Si une maladie ou un accident vous empêche provisoirement de travailler, l'assurance revenus garantis permettra de compenser une partie de votre perte de revenus. Et, la couverture décès assurera la sérénité financière de vos proches si vous veniez à décéder. Nous y reviendrons de façon plus détaillée dans notre prochain article.

Des avantages pour investir dans l'immobilier

Vous envisagez de construire, d'acheter ou de transformer ? En contractant un EIP par notre intermédiaire, vous pouvez concrétiser vos projets dès aujourd'hui.

Quelles sont les possibilités ?

• Une avance avantageuse sur la réserve de votre contrat.
• Une mise en gage de votre contrat pour l'achat, la construction ou la transformation d'un bien immobilier.

Cotisation de rattrapage ou back service

Vous avez presté pendant plusieurs années dans la société avant de conclure un EIP ? Ou vous n'étiez pas indépendant auparavant ? Dans ce cas, vous pouvez verser rétroactivement des primes pour rattraper des cotisations du passé, en remontant jusqu'à dix ans en arrière et si la règle des 80% le permet. Ces primes sont également fiscalement déductibles pour la société.

Vous souhaitez vous constituer une épargne pension ? Prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers, il se fera un plaisir de vous aider.

La convention de pension pour indépendants

Si vous n'avez pas de société, mais une entreprise unipersonnelle, vous ne pouvez pas souscrire d’EIP. Vous pouvez cependant opter pour une Convention de Pension pour Travailleurs Indépendants (CPTI). Les primes que vous versez dans ce cadre vous apportent un avantage fiscal de 30%.

Un avantage fiscal

Les versements dans une CPTI vous donnent droit à un avantage fiscal de 30% (+ taxe communale). Le montant que vous pouvez verser au maximum chaque année pour la CPTI est limité par la règle des 80%. Celle-ci est calculée sur la base du revenu moyen des trois années écoulées et diffère donc de la méthode de calcul de la règle des 80% pour les engagements individuels de pension (EIP).

Cotisation de rattrapage ou back service

Tout comme pour un EIP, il est possible de faire un back service pour une CPTI. Il s’agit d’un versement de rattrapage qui utilisera une possibilité de déduction fiscale non utilisée dans le passé. Il est possible de retourner jusqu’à dix ans en arrière à partir de la date de la souscription de la CPTI. Le retour en arrière est cependant limité au 1er janvier 2018, ce qui fait que la possibilité d’utiliser le back service sera plutôt réduite pour les premières années à venir.

Si vous êtes un indépendant sans société, il est judicieux de vous poser la question de savoir s’il est plus intéressant pour vous de conclure une PLCI, une CPTI, ou les deux.

Vous souhaitez vous constituer une épargne pension ? Prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers, il se fera un plaisir de vous aider.

 

Cette publication a un caractère purement informatif et se fonde sur les informations disponibles le 20/04/2020.  Elle ne tient pas compte de votre situation personnelle et ne peut donc jamais être considérée comme un avis juridique ou fiscal. Nous vous encourageons, avant la prise de toute décision, de consulter votre conseiller.

Restez informé

En vous abonnant à la newsletter de la banque, vos données à caractère personnel sont recueillies par la Banque Nagelmackers S.A., responsable de traitement, dont le siège social est situé Avenue de l’Astronomie 23 à 1210 Bruxelles, numéro d’entreprise 0404.140.107. Sauf opposition de votre part, ces données sont traitées à des fins de marketing sur la base de l’intérêt légitime de la banque (liberté d’entreprendre et marketing direct).

Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à prendre connaissance de la Déclaration Vie Privée de la banque, disponible sur nagelmackers.be/fr/vie-privee et dans toutes les agences de la banque.

Pour pouvoir vous transmettre ses offres commerciales par courrier électronique, la banque a également besoin de votre consentement préalable. Ce consentement n’est toutefois pas indéfini. Vous avez toujours la possibilité de nous informer de votre volonté de ne plus recevoir de publicités par courrier électronique, en vous désinscrivant de notre liste de marketing par courrier électronique.

Si vous ne souhaitez pas donner votre consentement, vous ne recevrez pas d’offres commerciales par courrier électronique pour les produits et services financiers commercialisés par la banque.

Par la présente, je déclare avoir pris connaissance de ce qui précède et donne mon consentement à la banque de m’adresser ses offres commerciales par courrier électronique.

Je comprends, par ailleurs, que j’ai le droit de m’opposer au traitement de mes données à caractère personnel pour des finalités de marketing direct.

Quel est votre objectif? Parlez-en à un conseiller Nagelmackers. Ensemble, vous élaborerez une stratégie à long terme.

Prenez rendez-vous